Douz : un restaurant dans la palmeraie

Il y a quelques mois s’est ouvert à Douz un restaurant dans la palmeraie : restaurant Elbey. Par une belle journée ensoleillée de janvier, nous sommes allés le tester…

 

Le lieu

Le restaurant est situé en dehors de Douz, à quelques kilomètres de la ville en direction de Zaafrane. Sur la route qui traverse les palmeraies, un grand panneau : Restaurant Elbey. Impossible de le manquer ! Nous prenons la piste indiquée à gauche et suivons les flèches jusqu’au parking. C’est tout près et accessible à toute voiture.

La belle porte en bois de palmier est ouverte…

douz restaurant palmeraie

 

Le cadre

Le cadre est magnifique !

Une parcelle de palmeraie aérée laissant passer les rayons du soleil, des palmiers soigneusement cultivés, ici et là des tables joliment décorées, des chaises et des bancs en bois de palmier, des bougies pour éclairer les allées, quelques tentes parées de tapis artisanaux, une cuisine en jerid, un four traditionnel berbère, un “petit coin” discret, tout confort et d’une propreté exemplaire…

Le tout est d’une grande harmonie, fondu dans le décor. Couleurs, matériaux et matières, objets, décoration, tout est dans le détail et la finesse. C’est beau, tout simplement.

douz restaurant palmeraiedouz restaurant elbey

 

La cuisine

La cuisine aussi est raffinée et joliment présentée.

Nous avons eu le choix de la viande mais pas du menu, complet. Nous nous sommes laissés guider… et nous avons apprécié !

Voici le menu qui nous fut servi :

  • un verre de bienvenue à l’entrée. Dommage, un jus de fruits non frais et sucré, une boisson naturelle aurait davantage concordé avec le reste.
  • l’amuse-gueule tunisien traditionnel avec thon, harissa et olives
  • de la chorba, soupe que l’on mange traditionnellement pendant le Ramadan
  • de l’agneau à la gargoulette, un délice !
  • une salade de fruits
  • et un thé à la menthe

agneau gargouletteagneau gargoulette

 

Mon avis

Ce restaurant vaut assurément le détour, tant pour son cadre magique que pour sa cuisine.

Le prix est en conséquence, nettement plus élevé que les menus des petits restos du centre-ville, mais les gourmets recherchant une cuisine traditionnelle de qualité, les esthètes,  les pointilleux sur l’hygiène et ceux qui aiment le calme et le silence, apprécieront toute la différence.
restaurant elbey douz

 

Retour à Douz

Pour retourner à Douz, je vous invite à prendre une autre route : dès que vous avez rejoint la route, tournez à gauche en direction de Zaafrane. A peine 1 km plus loin, prenez la route d’El Golâa à droite.

Vous découvrirez alors un plan d’eau où s’arrêtent de nombreux oiseaux migrateurs en saison. La route traverse ensuite une palmeraie puis une rue du village d’El Golâa. Au bout de cette rue, prenez la belle route à droite à l’ombre des palmiers. En continuant toujours tout droit après le rond-point, puis à droite après la mairie de Douz, vous retrouverez le centre-ville.

 
Pour les petits budgets et les amoureux du “local”, un article sur les restaurants du souk de Douz suivra…

Plus de photos ici…

17 Comments

  1. C’est bien, mais comme je vois les autres notamment le Maroc qui a eu Dix millions de touristes en 2013 et ont rapporté 55.000 millions de dollars , la Tunisie zéro
    Le malheur des uns fait le bonheur des autres, la Tunisie est abandonnée par les touristes, les hommes d’affaires et les investisseurs étrangers et répugnée par le monde entier à cause d’Ennahdha et sa mauvaise politique.

    • La Tunisie a accueilli plus de 7 millions de visiteurs en 2013, en progression par rapport à 2012. Finalement, elle s’en sort pas trop mal pour un pays « abandonné » et « répugné par le monde entier »…

  2. C’est la vie; le malheur des uns fait le bonheurs des autres ;mais,mais,mais mon peuple ne mérite pas cela.Votre article est plus que magnifique mais votre angle de vue n’est pas celui d’un touriste n’ayant jamais mis pieds sur cette terre ;comment le convaincre que les pions d’Ennahdha ne sont pas à chaque angle de piste,au sommet des collines.J’ai cru comme beaucoup certainement hier soir qu’on allait tourner la page sombre de ma Tunisie pour ouvrir une bien blanche mais l’inverse a eu lieu !!!!Dois-je continuer à pleurer le sort de ma terre natale. (les mots d’un pauvre retraité Djerbien qui n’a pas eu encore l’occasion de VOTER ….à cet âge …… ).

    • Merci pour votre message Si Abdelmajid. Les pages de l’histoire d’un pays se tournent bien moins vite que celles d’un livre mais elles tournent, à leur rythme. Je suis sûre que d’ici peu, au rythme de ces pages, vous aurez l’occasion de voter…

  3. Merci Mme Christine de votre message d’espoir;le Tunisien répondra à vos lignes me donnant confiance  » Inchallah  » ..Avec la brise de vent d’hier soir mon drapeau s’est dépoussiéré et on le verra beaucoup mieux même de loin dans un ciel Tunisien bien bleu clair et surtout par ceux qui ont abandonnés , répugner ma Tunisie……

    • La Tunisie vient de faire un bond en avant avec l’adoption de la nouvelle Constitution et un nouveau gouvernement apolitique. Oui, l’espoir est là et on peut maintenant voir votre drapeau de loin…

  4. Merci Christine pour ce joli reportage. 🙂

    Est-ce que c’est difficile de joindre les deux bouts pour ce type de restaurant ? Ou alors, l’afflux de touristes est suffisant ? Ils ont des accords avec les tours-opérateurs peut-être ? En tout cas je salue leur initiative, ils se prennent en main, ils osent et c’est comme ça que la Tunisie avancera. 😉

    • Ce restaurant a ouvert ses portes dans une période où le Sud tunisien peine à retrouver ses touristes. Oui, chapeau à ce Tunisien de Douz d’avoir fait fi du contexte en mettant quand même en place son beau projet. Je lui souhaite une belle réussite. Quand la qualité est là, le reste suit…
      Quant à la Tunisie, elle vient de faire un bond en avant grâce aux Tunisiens qui n’ont jamais baissé les bras. Bravo à eux.
      Merci Jean-Philippe pour ton soutien !

  5. Merci Christine ,Jean Philippe ;à tous et toutes celles qui épauleront mon drapeau qui ne baissera jamais les bras ; sans oublier Ce Tunisien de Douz qui ose et qui tiens le coup sous ses palmiers malgré les tempêtes soufflant de l’extérieur et de rive nord de la méditerranée – cela se comprend – mais de l’intérieur et des mosquées cela est inadmissible…Inadmissible je le dis bien à haute voie…….

  6. assurément ce resto vaut le détour.tout y est : accueil,charme, calme, qualité, propreté.on y est si bien qu’on en oublierait de quitter les lieux et qu’on y ferait volontiers la sieste ! bravo à ce restaurateur pour ses talents qui dépassent largement ceux d’un cuisinier (dont il possède tout l’art également)! le cadre,les idées, le bon goût,l’originalité font de ce lieu un régal pour (presque) tous nos sens.

    • Merci pour ce témoignage Marie. Oui, c’est bien tout ça…

  7. Un peu magique ce restaurant ! Ce soir là, Taya et moi sommes passés à travers le miroir d’un conte des milles et une nuits…

  8. Amical souvenir aux quatre Princes du Désert, dont la personnalités de chacun vaut le détour !

  9. Excellent repas, avec un personnel qui a sû nous rappeler combien les tunisiens et les français sont liés pour toujours.

  10. Merci Bezlow, Taya et Georges pour le partage de votre repas… 🙂

  11. Un beau souvenir à Sabria – DarAyoub – et au restaurant ElBey entre Douz et Zaafrane ! …Housem, Sabah, Souad, Ayoub ….on a hâte de revenir vous voir

    • Merci pour ce petit mot Françoise 🙂

Laissez un p'tit mot !