D’une villa les pieds dans l’eau

Petit bonheur à partager : voici la vue qui s’offre sous mes yeux alors que j’écris cet article…

Nous sommes actuellement à Rejiche, à quelques kilomètres de la superbe ville de Mahdia. Nous avons la chance d’être accueilli dans la maison secondaire d’un ami, Khaled, d’où je vous écris. C’est simple : c’est le Paradis !

rejiche villa

Une villa les pieds dans l’eau

Une villa de style, inspirée du patrimoine local, des matériaux nobles, une décoration de goût.

Une maison harmonieuse, vaste, où l’on se sent de suite bien.
Des chambres à l’étage, mais aussi du salon en bas quand le portail est ouvert, on a une vue directe sur la mer et l’horizon.
Une terrasse, un grand jardin où il fait bon se prélasser à l’ombre des arbres.
De l’autre côté du portail, la plage…

Une plage sauvage aux eaux translucides

Le lieu est extraordinaire. Une longue plage sauvage bordée d’arbres et de belles villas aux jardins arborés. Au loin, le cap où se dresse la vieille ville de Mahdia. Une plage déserte. Seuls quelques pêcheurs embarquent sur leur felouque.

L’ eau est translucide et appelle à la baignade. Il fait encore un peu frais pour moi ! Mais la prochaine fois, j’apporte masque et tuba.
Ici et là, quelques rochers où barbotent crabes et étoiles de mer.

 

rejiche plage

 

La chienne m’appelle. C’est l’heure de la promenade et je ne vais pas me faire prier !

Cette villa est disponible à la location, pour quelques jours à quelques semaines.

Si vous cherchez plutôt le calme, loin des touristes, dans un décor de rêve, pour des vacances en amoureux, entre amis ou en famille, je vous recommande vivement cet endroit. En plus, Khaled est très sympathique et accueillant.

Vous  trouverez tous les renseignements,  prix et dispos sur ce site de réservation : http://www.mediavacances.com/FR/property.php?view=11235

Bonnes vacances ! Vous m’en direz des nouvelles…

 

Vos recherches :

maison pied dans l\eau hammam leghzaz tunisie;

1 Comment

  1. J’avais besoin de repos, d’isolement, de silence et de beauté… à la suite d’un sévère œdème dont on m’avait ramené de justesse…
    Je connaissais Christine par un précédent séjour en plein désert du côté de Zemlet El Borma
    (latitude: 31-41N, longitude: 009-10E, altitude: 258 m).
    Elle comprit de suite ma demande et mon besoin et m’envoya la photo ci-dessus : un étage, une terrasse, la mer à mes pieds…
    C’était gagné !

    Khaled, mon hôte – devenu mon ami depuis ! -, m’accueillit de façon exquise, se mettant à ma disposition pour toute demande…
    Pièces et chambres, fraîches, spacieuses et équilibrées ! Et nombreuses ! Salons, couloirs et espaces dans le style attachant de ce pays de longue et multiple tradition.
    La plage, sans fin, juste devant le petit portillon du jardin : quelque 50 pas de ma chambre jusqu’au rivage !
    Je ne suis pas sportif… Mais si vous l’êtes, tous les sports de la mer sont possibles !
    Je chéris pour ma part la méditation… C’est une thébaïde, une thélème où « Fais ce que veux » !
    A quelques encablures, l’histoire, de Rome aux Ottomans, se déroule le long d’une côte où la civilisation a jeté ses repères…
    Mahdia, bijou de ce qui disparaît dans les villes du monde…

    J’y retourne en juin 2011 …

Laissez un p'tit mot !