Sélectionner une page

« Peut-on voyager sans risque en Tunisie ? Comment est la sécurité ? On m’a dit que le grand sud était dangereux, qu’il ne fallait pas aller à Djerba à cause de la Libye. »

Ces questions, vous êtes nombreux à me les poser. Et elles sont tout à fait légitimes.

Comme mon dernier article sur la sécurité en Tunisie date, et que les choses ont évolué depuis, voici un état de la situation actuelle, vue d’ici.

Article mis à jour le 1er juillet 2015, suite à l’attentat dans un hôtel d’El Kantaoui, près de Sousse (et toujours à jour en 2016).

Zarzis / Djerba : Mise à jour du 09 mars 2016 suite aux événements de Ben Guerdane

Les attaques des derniers jours à Ben Guerdane sont graves et inquiétantes pour la Tunisie. Il faut toutefois noter que, malgré des pertes humaines parmi les forces de l’ordre et les citoyens, l’opération terroriste a échoué, ce qui montre l’efficacité des forces de l’ordre ainsi que la bravoure de la population qui a refusé de se rallier aux terroristes et n’a pas hésité à combattre également.

Zarzis et Djerba ont été aussitôt sécurisées avec un renforcement des contrôles. La route de Ben Guerdane menant à Zarzis et Djerba a été fermée mais Zarzis et Djerba ne sont aucunement coupées du reste du pays comme peuvent le laisser penser les informations.

La vie à Djerba et Zarzis reste absolument normale même si les gens sont inquiets, ce qui est tout à fait compréhensible.

Les voyages en Tunisie ne sont aucunement déconseillés à ce jour. La zone de Ben Guerdane et de la frontière libyenne restent formellement déconseillées. Je vous conseille de suivre les recommandations diplomatiques et de vous inscrire sur Ariane si vous prévoyez un voyage en Tunisie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/tunisie/

 

tunisie securite

Crédit photo : LesEchos.fr 28/06/2015

En général

On vit absolument normalement en Tunisie.

Dans le Sud, la vie y est paisible comme dans la plupart des campagnes du monde. Avec nonchalance, au rythme du soleil et du ciel.
Dans les grandes villes du Nord, la vie y est juste un peu plus trépidante, un peu plus embouteillée.

Les gens travaillent – quand ils en ont un -, vont au marché, au café, les enfants vont à l’école. Une vie normale.
Partout, les gens ont le sourire malgré les difficultés de la vie et les inquiétudes du lendemain.
Partout, les gens sont toujours prêts à vous aider, à vous renseigner, avec toute la gentillesse qui les caractérise. Même quand, parfois, ils ne parlent pas votre langue.

 

En particulier

Il y a des régions en Tunisie où la vie y est plus difficile qu’ailleurs. Moins de travail, plus de pauvreté, un climat plus rude, moins d’espoir. Ces régions sont plus sujettes aux manifestations pouvant dégénérer. Quand on n’a plus rien à perdre, on n’hésite pas à risquer, jusqu’à sa vie.  Quand on n’a plus d’espoir, on recherche à quoi s’accrocher.
Ces régions, proches des frontières, sont à éviter. De toute façon, ce ne sont pas des régions où les touristes vont, ou allaient. La « révolution » n’a rien changé à ce fait.

Comme dans tout pays, la petite délinquance existe en Tunisie. Comme partout, plus dans les villes, moins à la campagne. Et plutôt moins que dans les pays occidentaux. Les règles de bon sens suffisent : ne tentez pas les voleurs et portez une vigilance normale à vos affaires.

Comme dans tout pays, les faits divers existent aussi. Là aussi, suivez les règles de bon sens, même si vous êtes en vacances : faites attention à la circulation, évitez les lieux déserts la nuit, évitez aussi de prendre la route hors des villes en pleine nuit.

 

L’exception qui confirme la règle

L’exception, c’est le plus rare et le plus médiatisé : le terrorisme.
Oui, le terrorisme existe en Tunisie. Oui, il y a des risques d’attentats. Tout comme en France, en Belgique, au Danemark, au Canada, aux Etats-Unis, pour ne citer que les derniers pays occidentaux qui en ont subit les frais. Pas plus, pas moins.
Non, les touristes en Tunisie ne sont pas visés, et pas davantage les Français.

Le risque existe. Comme partout ailleurs. Et vous ne pouvez pas y faire grand chose. Sauf en restant cloisonné chez vous. Et encore…
C’est comme l’avion qui a une panne en plein vol, le train qui déraille, le pot de fleur qui tombe juste quand vous passez dessous ou le numéro gagnant au loto.

Le terrorisme, ce n’est pas l’islam et ce ne sont pas ces tunisiens musulmans que je croise tous les jours dans la rue, ni même ceux cachés sous la barbe ou le niquab. Les Tunisiens, comme vous, comme moi, sont des personnes pacifiques et tolérantes, horrifiées par les actes de barbarie, et veulent avant tout être heureux et vivre en paix.

Vous êtes les bienvenus en Tunisie.

 

Peut-on voyager sans risque en Tunisie ?

Oui, vous pouvez voyager sans risque en Tunisie. Vous ne courrez aucun danger particulier, même si le risque zéro n’existe pas. Ici comme ailleurs.

Il y a eu la « révolution », puis l’arrivée des islamistes au pouvoir. Deux attentats politiques et une série d’attaques visant les forces de l’ordre.
Durant ces 4 années de transition démocratique tumultueuse, aucun touriste n’a été inquiété. Tant ceux des hôtels de bord de mer que les baroudeurs.
Jusqu’à l’attentat du Bardo, le 18 mars 2015, haut symbole de la culture et du tourisme. Puis celui dans un hôtel d’El Kantaoui – Sousse le 26 juin 2015.

Suite à ces attaques sanglantes visant des touristes, il ne m’est plus possible de dire qu’on peut voyager sans risque en Tunisie. De nouvelles mesures sécuritaires ont été prises mais aucune mesure ne peut être fiable à 100%. L’attentat qui a eu lieu au journal Charly Hebdo à Paris, pourtant sous protection, le montre bien.

Peut-on encore passer ses vacances en Tunisie ? Doit-on annuler son séjour pour ne prendre aucun risque ? Doit-on au contraire ne pas céder à la peur et venir dans ce beau pays, comme une réplique à la barbarie ?

Je n’ai pas de réponse. Il n’y a pas 1 bonne réponse.

J’ai fait le choix de rester dans ce pays que j’aime. Votre choix, quel qu’il soit, sera tout aussi juste.

 

Recommandations de bon sens :

  • Respectez les conseils de la carte de l’ambassade de France. Elle représente bien les zones à éviter. Si vous avez un doute, demandez aux policiers ou aux gens du coin qui sauront vous conseiller.
  • Hors la zone militaire (le « grand sud », en rouge), vous pouvez voyager sans problème dans le Sud tunisien et même au Sahara. Par contre, ne vous aventurez pas seul dans la partie désert, ni avec un soi-disant guide. Il est obligatoire de prendre les services d’une agence de voyage, comme avant 2011.
  • Conformez-vous strictement aux injonctions des forces de l’ordre sur place.
  • Évitez les routes et autre lieux isolés la nuit.

 

carte tunisie conseils voyageursCarte de l’ambassade de France – 30 juin 2015

 

Merci à ceux qui sont actuellement ou sont venus récemment en Tunisie d’apporter vos témoignages dans les commentaires.

 

Vos recherches :

tunisie tourisme danger; tourisme en tunisie danger; danger tunisie 2015; risque voyage tunisie 2018; depart tunisie risque; tunisie djerba attentats sousse; tunisie dangereux; vacance en tunisie risque?; risque vacances en tunisie en 2018; la tunisie risque;