Un cimetière romain unique découvert à Lamta, en Tunisie

lamta tunisieMONASTIR, 3 mai 2011 (TAP) – Un cimetière romain unique en Tunisie datant du 3ème siècle après J.C a été découvert à proximité des chambres funéraires puniques au niveau de la rue Taib Mhiri à Dhahrat Slama ou Bir El Ayeb dans la ville de Lamta du gouvernorat de Monastir par l’equipe de M. Néjib Belazreg, spécialiste en histoire romaine et responsable des sites archéologiques à Lamta et Bekalta.

Cette découverte est unique en son genre a déclaré à l’Agence Tunis Afrique Presse M. Belazreg, expliquant que les Romains incinéraient leurs morts puis mettaient les cendres dans un bocal mais depuis le 3ème siècle après J- C. ils ont commencé à les enterrer.

Sur ce même site archéologique, une équipe de l’Institut national du patrimoine est arrivée aujourd’hui à Lamta pour la 4ème fois pour continuer une intervention de sauvegarde menée depuis le 30 mars dernier sur le site comportant des chambres funéraires puniques, situé sur un oliveraie transformé en lots de terrain couvrant 1175m2, au total.

Cette équipe ayant à sa tête M. Habib Ben Younès directeur de la direction de développement des musées et spécialiste en histoire punique a découvert lamta tunisiejusqu’à présent environ 80 pièces archéologiques dont 32 pièces aujourd’hui au niveau d’une seule chambre funéraire.

Quelques pièces de monnaies en bronze datant du 4ème et du 3ème siècle avant J.-C. ont été aussi découvertes.

Cette intervention de sauvegarde et les fouilles se poursuivront durant les jours à venir sur un autre lot de terrain à la demande de son propriétaire.

Article paru le 03 mai 2011 sur Agence Tunis Afrique Presse
Texte et photos : © TAP

Vos recherches :

bir el ayeb lamta;

1 Comment

  1. La ville de Lamta (Leptis Minor) regorge de petits sites romains et Byzantin surtout du côté de Jbel Lahmal, la vieille ville, la côte et le port romain à quelques centaines de mètres de la plage de Oued Souk enfoui dans la mer et peu connu des habitants. Il reste tant de mystères à découvrir…

Laissez un p'tit mot !