Photo Reportage : le Sahara, un désert pas si désert…

Comme vous avez pu le voir dans mon précédent photo-reportage « Le Sahara dans tous ses états », le désert tunisien est une véritable mer de sable. Des dunes, des dunes et encore des dunes.

Mais au creux des dunes se cachent…

 

Au creux des dunes, des vaisseaux de pierre…

 

tembain sahara tunisie

Ici et là, séparés par de hauts cordons de dunes, s’élèvent des vaisseaux de pierre :

Tembaïn ; Gour el-Kleb, les «  montagnes du chien » ;

Dékanis es-séghir, la petite ; Dékanis el-kebir, la grande ; Gour el-Mida…

Des monts tabulaires de 200 à 300 mètres de hauteur, érodés au fil du temps par le vent.

tembain sahara tunisie

 
 

Au creux des dunes, un lac…

 

lac sahara tunisie

Soudain, au milieu des dunes, le bleu intense d’un lac. Joyau serti dans l’or du sable, cœur vivant du désert.

Roseaux et tamaris cernent l’étendue d’eau, se balançant doucement au gré du vent.

Comme un mirage, la surface tranquille reflète la crête inversée des dunes.

Houidhett Erreched, un lac, comme d’autres, né d’une source d’eau chaude salée et sulfureuse.

lac sahara tunisie

 
 

La vie au désert…

 

Dans le désert se cache aussi la vie…

Étroitement encerclés entre les dunes, les fonds de cuvettes réceptionnent les moindres gouttes de pluie ou de rosée.

Miracle de l’eau en plein cœur de l’erg.

Ainsi, dans le creux d’une dune, parfois, quelques palmiers, une touffe de grandes herbes ou un arbre mort…

 

arbre sahara tunisie

arbre sahara tunisie

 

Il suffit d’une pluie et le désert fleurit !

En quelques jours, des graines parfois tapies sous le sable depuis des années germent, fleurissent et produisent de nouvelles graines.

En quelques jours, ces fleurs décorent les buissons, recouvrent les plaines, le lit des oueds et les creux des dunes d’un tapis végétal merveilleusement odorant.

 

flore sahara tunisie

 

On y trouve même…

 

roses des sables

…des roses des sables !

 

Autour des buissons, les traces sur le sable et les terriers témoignent d’une vie animale intense.

Ici vivent ceux que l’on redoute : les scorpions et le serpent du Petit Prince, les vipères des sables ou à cornes.

Mais aussi de nombreux autres reptiles inoffensifs, tels les lézards, le fouette-queue, le poisson des sables.

De nombreux oiseaux, des souris, des gerboises, des lièvres.

Des fennecs, des chacals, des gazelles malheureusement de moins en moins nombreuses.

Et des dromadaires bien sûr, chamelles et chamelons arpentant le désert librement sous l’œil vigilant d’un berger…

 

faune sahara tunisie

 
 

Warda, Aïcha & Fatima

 

Au creux des dunes se cachent aussi des rencontres…

 

nomades sahara tunisie

Au creux des couffins se cachent Warda, Aïcha… et Fatima.

C’était en 2004, au fin fond du désert tunisien…

Mais je vous laisse lire le récit d’Evelyne, elle le raconte si bien : Warda, Aïcha & Fatima

 

5 Comments

  1. tres belle prises .merci christine .pr l amour du sahara et l amour de la tunisie .

    • Merci Ali 🙂

  2. Witam!Bardzo ciekawy blog!Pi?kne zdj?cia i ciekawe propozycje poznania prawdziwej Tunezji!By?am 2 razy na wycieczce w Tunezji i si? zakocha?am w tym kraju!Chcia?abym go pozna? od innej,rzeczywistej strony z Twoj? pomoc?!

  3. Superbes photos !! Merci de voyager pour nous et de partager

    • Merci Michèle 🙂

Laissez un p'tit mot !