Comment voyager écolo et à petit prix en Tunisie ?

Les moyens de transport écologiques et à petit prix ne manquent pas en Tunisie : en charrette, à cheval, à dos de dromadaire… Rien de tel pour découvrir une partie de la Tunisie dans ses moindres détails et au cœur de la population locale !

Même adepte de la slow-attitude, vous voulez peut-être aller un peu plus loin et un peu plus vite ? Je vous conseille alors les transports en commun qui vous permettront de voyager aisément, pour juste quelques dinars. C’est également un moyen sympathique de faire des rencontres authentiques avec les locaux.

douiret chenini en aneDe Douiret à Chenini – © Christine

 

Le train

Le réseau ferré tunisien a été construit sous les gouvernements ottomans et français, essentiellement pour l’exploitation des minerais. Depuis, il a été peu développé. Peu de lignes donc, et des voies qui ne permettent pas de vitesse élevées. Avec la Tunisie nouvelle, cela est déjà en cours de changement puisque le train Le Kef – Tunis est de nouveau sur les rails après 19 ans d’interruption !

Même s’il est plutôt lent et pas toujours à l’heure, le train reste toutefois un moyen de transport agréable, particulièrement pour les longs trajets.

Pour un voyage « local », je vous conseille la seconde classe, même si la place assise n’est pas assurée.
Pour un voyage plus long, n’hésitez pas à prendre un billet de 1ère classe ou – niveau encore au-dessus – de classe confort, à peine plus cher.
Par exemple, un Tunis-Gabes vous coutera 18 dinars en 2nde classe, 24 dinars en 1ère classe et 26 dinars en classe confort.

Vous trouverez tous les horaires et tarifs sur le site de la SNCFT.

:!: Si vous comptez faire plusieurs trajets en train pendant votre séjour, la  Carte bleue est très intéressante. Pour un prix fixe selon le nombre de jours (7, 15 ou 21 jours), vous pouvez effectuer un nombre illimité de trajets  sur tous les trains de grandes lignes et de banlieue.

Une page sympa sur les trains tunisiens : Trains du monde, Trains de Tunisie

 

Le bus

Si le train est loin de couvrir toute la Tunisie, les bus vous conduiront jusqu’aux villages les plus reculés.

Encore moins chers que le train, ils sont souvent bondés. Pour éviter de voyager debout lors de longs trajets, prévoyez d’arriver une bonne 1/2 heure avant le départ du bus, voire même 1 heure pour les départs de Tunis. L’achat des billets se fait dans les gares routières.

De nombreux trajets sont assurés par des cars « confort » climatisés. Le confort reste toutefois relatif, surtout si vous comptez traverser la Tunisie en un seul trajet ! Heureusement, il est prévu un arrêt en cours de route pour les longs trajets, généralement près de snacks/restaurants.

Vous trouverez tous les horaires et tarifs sur le site de la SNTI.

 

Le louage

Les louages sont des taxis collectifs. Ils ont des itinéraires et des tarifs fixes. Ils n’ont par contre pas d’horaires et partent seulement quand ils sont pleins.

Vous n’attendrez généralement pas très longtemps, surtout le matin, car ce sont des moyens de transport très bon marché et populaires. L’attente – et le départ – est cependant plus aléatoire le midi et en fin d’après-midi. A éviter donc si vous avez un impératif !
Il est cependant toujours possible de payer les places encore vides si vous êtes pressé.

Les stations de louage se trouvent généralement près des gares routières. Chaque chauffeur crie le nom de sa destination. N’hésitez pas à demander de l’aide. Tout le monde se précipitera pour vous guider vers le bon louage !

Les véhicules sont généralement récents et confortables. On voyage par contre plutôt les fenêtres ouvertes qu’avec la clim. Là encore, surtout en période chaude, prévoyez de voyager le matin.

Un seul bémol : les chauffeurs de louages roulent généralement très vite. N’hésitez pas à leur demander gentiment de lever le pied…

Avez-vous d’autres trucs et astuces à apporter sur les transports en commun ?

Je les ai tous testés mais, j’ai une voiture et j’avoue que je ne les prends pas très souvent…

 

Vos recherches :

est il mieux de prendre le louage ou le train pour aller a sfax;

5 Comments

  1. Pour de petits trajets ruraux, peut-être les « Naql », transports collectifs officiels eux aussi, très peu chers (0.5 euro le trajet). Ce sont des sortes de pick-ups bâchés à l’arrière. Evidemment le confort est rudimentaire… il y a 8 places à l’arrière et deux à l’avant. La population tunisienne qui n’a pas de véhicule ainsi que les écoliers les utilisent pour leurs déplacements quotidiens.
    Moyen de transport en sursis… jusqu’à ce que tout le monde ait accès à la voiture individuelle.

    • Useful blog website, keep me personally through searching it, I am seriously interested to find out another recommendation of it.

  2. Merci, Loulouat, pour cet ajout très intéressant.
    j’en ai souvent croisés, mais je ne savais pas que c’étaient des transports officiels.

    • Même à Douz, j’hésite à prendre le vélo pour aller au centre-ville. Alors à Sfax, je n’ose pas l’imaginer !
      C’est dommage !
      Nb : Une amie à Douz prend le vélo tous les jours depuis de nombreuses années, sans aucun accident. Peut-être qu’avec l’habitude…

Laissez un p'tit mot !