"On raconte que la Tunisie est un champ de ruines."

« On raconte que la Tunisie est un champ de ruines. A vous de voir ! » dit la nouvelle compagne de promotion tunisienne.

C’est vrai ! Nous sommes loin d’être les seuls à apprécier et avoir apprécié ses côtes et son climat. Bien avant nous, les Phéniciens, les Romains, les Byzantins se sont succédés sur ses terres fertiles avant l’arrivée des Arabes.  Si l’image de la Tunisie se rapporte la plupart du temps à son soleil et ses plages, on oublie que ce petit pays est aussi un concentré de deux millénaires et demi d’histoire de la Méditerranée. Porte de l’Afrique, la Tunisie a toujours été une terre d’accueil dont elle abrite encore des vestiges exceptionnels…. et méconnus.

 

tunisie champ de ruines

Je ne vous donnerai pas ici la liste complète des sites archéologiques de Tunisie – ils sont bien trop nombreux ! Juste un premier petit aperçu de quelques sites antiques qui m’ont particulièrement impressionnés. Si cela vous intéresse, d’autres articles plus détaillés pourront agrémenter régulièrement ce blog.

 

Carthage, la rebelle

Impossible de passer sous silence Carthage, la célèbre métropole antique qui osât tenir tête à Rome !

C’est certainement le site archéologique le plus connu et visité de Tunisie. Pour moi, c’est loin d’être le plus beau.  Il faut  beaucoup d’imagination pour reconstruire l’image de cette immense cité, bâtie et reconstruite, au travers de ses quelques ruines éparpillées. Mais c’est Carthage, et rien n’enlèvera sa grandeur.

carthage© www.sights-and-culture.com

 

Dougga, l’exceptionnelle

A juste une centaine de kilomètres plus à l’Est se trouve Dougga, une cité antique exceptionnellement bien conservée. Ici, et en plus dans un cadre magnifique, vous avez réellement le sentiment de vous promener dans une cité romaine. D’un coup de baguette magique, vous vous retrouvez 2 000 ans plus tôt…

Si la période romaine est la partie dominante du site actuel, son passé punique, numide puis byzantin sont également remarquablement encore présents.

Vous n’avez le temps que pour la visite d’un seul site archéologique ? N’hésitez pas, c’est celui-là !

Vous êtes passionné d’archéologie ? Alors passez une semaine entière dans cette région du Nord-Est tunisien qui regorge de sites plus beaux les uns que les autres, vous serez comblé !

Quelques sites web pour en savoir plus : le site de l’Unesco et le portail officiel de Dougga.

site antique dougga

 

Bulla Regia, la souterraine

Des villas souterraines, luxueuses demeures construites en sous-sol pour accueillir les maîtres romains lors des fortes chaleurs estivales.

Comme d’habitude, les plus beaux pavements de mosaïque ont été transférés au musée du Bardo, mais de nombreux ont été laissés sur place.

Des constructions quasi uniques dans le monde antique qui ont de quoi surprendre et séduire.

bulla regia mosaique

 

El Jem, le Colisée de l’Ifriqiya

Beaucoup plus touristique, El Jem n’en reste pas moins un monument impressionnant à ne pas manquer si vous passez dans le coin.

Il est particulièrement imposant, d’autant plus qu’il se dresse, complètement isolé, dans une région plate et plutôt désertique, au cœur d’une petite ville de 10 000 habitants.

Pour rappel, c’ est le troisième plus grand amphithéâtre romain au monde après le Colisée de Rome et celui de Capoue, et l’un des mieux conservé.

 

amphitheatre el jem

J’ai eu la chance de parcourir la Tunisie antique avec un ami archéologue français qui la découvrait en même temps que moi.

Deux visions différentes : celle qu’un grand connaisseur et celle d’une curieuse néophyte. Mais le même étonnement et la même émotion devant ces vestiges impressionnants de l’ histoire antique.

A l’époque (quelques années en arrière), notre seule déception a été le manque d’informations, de guides sur place pour donner davantage vie à ces vieilles pierres. En contre-partie, il est absolument fabuleux de pouvoir se promener au cœur des vestiges sans toutes les barrières et  interdictions que l’on connait sur les sites de nos contrées.

Actuellement, les sites les plus visités, tels Carthage et El Jem sont très bien documentés. Je vois fleurir de plus en plus de sites web sur les autres vestiges et je pense que la Tunisie nouvelle permettra rapidement de mieux mettre en valeur la découverte de l’extraordinaire richesse de son histoire.

En attendant, pour les amateurs de vieilles pierres, je vous conseille le Guide bleu Hachette sur la Tunisie, extrêmement bien documenté dans ce domaine.

Je me suis arrêtée à quelques sites antiques, mais j’aurais pu y ajouter – pour les plus connus – le port d’Utique, les salles de bains de Kerkouane, l’aqueduc de Zaghouan, les colonnes de Thuburbo Majus, le marbre de Chemtou, les temples de Sbeïla, l’arc de triomphe de Makthar, les piscines de Gafsa, etc…

Beaucoup de sites n’ont pas encore été complètement fouillés, d’autres restent encore à découvrir. Oui, la Tunisie est un extraordinaire champ de ruines !

Et vous, quels sont les sites archéologiques tunisiens que vous conseilleriez ?

 

Vos recherches :

les ruines en tunisie;

2 Comments

  1. Venez découvrir avec nous, à travers notre circuit, toutes les richesses de notre Tunisie!

  2. Je t’aime ma très belle Tunisie. Dieu te garde

Laissez un p'tit mot !