Sélectionner une page

Le Sud tunisien en 2012 : un monde à part, des villes et villages perdus dans des immensités arides, un temps qui s’écoule tranquillement au rythme lent des saisons, des cultures et du soleil implacable, la simplicité et la chaleur de la vie.

J’entends ici et là que cette contrée de quiétude vivrait dans l’insécurité et qu’il n’ est pas prudent de s’y rendre !???

Vous souhaitez faire la part des choses, avoir un point de vue réaliste en direct du terrain ?

Voici, en 5 points, un petit tour des supposés risques du Sud tunisien + le seul risque réel.

sécurité tunisie | mides palmeraieUn jour de décembre 2011, dans la quiétude de l’oasis tunisienne de Midès, à deux pas de la frontière algérienne…

 

Le Sud tunisien au jour le jour

Comme il y a 100 ans, comme il y a 10 ans quand je me suis installée ici, le Sud tunisien vit au rythme de la nature. Il y a en plus l’électricité, l’eau courante, l’école, les soins, les voitures, la télé, les téléphones portables, internet, mais la vie a gardé un air d’antan. La vie de la campagne, dure mais paisible, suivant la course du soleil, où la vie sociale prime sur tout le reste.

Ici, la révolution tunisienne est passée, mais a laissé peu de traces. Un peu plus de paroles libres, un peu moins de touristes, un peu moins de travail. La vie reste la même…

 

1. Le Sud tunisien vu par les Tunisiens du Nord

A quelques centaines de kilomètres au nord, les villes côtières du Sahel et la capitale, Tunis, sont un tout autre monde. Le monde de la ville, fortement occidentalisé, avec les maisons modernes, les sorties, la vie culturelle, mais aussi le temps qui court, les embouteillages, le stress, …

Les Tunisiens du Nord qui visitent le Sud sont aussi dépaysés que les voyageurs occidentaux, tant par les paysages que par un mode de vie totalement différent du leur.  Et cette contrée désertique, éloignée et peu connue, fait souvent l’objet d’appréhensions. Des appréhensions sans fondement réel, amplifiées par un sentiment tout neuf d’insécurité depuis la révolution.

Vous prévoyez un voyage dans le Sud tunisien ? Questionnez  plutôt les Tunisiens du Sud au lieu de ceux du Nord. Ils ne seront pas vos meilleurs conseillers !

 

2. Les braquages

Ils vous parleront certainement de braquages dans ces contrées désertiques.

Il faut savoir que  « braquage » est devenu un mot aussi usité que « dégage » depuis la révolution ! Mais si chez nous, il désigne l’attaque à main armée d’une banque ou d’un magasin, il peut être ici tout simplement un vol de téléphone portable laissé négligemment sur une table de café. Vu ainsi, qui n’a jamais subi un « braquage » en Europe ?

Certainement ceux qui habitent à la campagne plutôt qu’en ville. Ici aussi !

Je ne vous dis pas de laisser votre voiture vitre grande ouverte avec votre portefeuille en évidence. Vous ne le feriez pas chez vous ! Mais une prudence « normale » est amplement suffisante. Dans les villages, où tout le monde connaît tout le monde, voler ne se fait pas, et encore moins un étranger, question d’honneur !

Prenez la route de jour sans appréhension, faites juste attention aux dromadaires qui traversent les routes désertiques sans crier gare !

 

3. Les enlèvements au Sahara

J’ai entendu avec stupéfaction de nombreuses craintes concernant les enlèvements au Sahara. Effectivement, il y a eu plusieurs enlèvements dans quelques pays d’ Afrique, côté Sahel, il y a quelques mois. Mais pas en Tunisie où les kidnappings de touristes sont inconnus !

Il faut dire que le gouvernement tunisien est extrêmement vigilant. Tout problème, outre l’aspect personnel, serait catastrophique pour le tourisme et l’économie du pays. Ainsi, le Sahara tunisien est très réglementé pour la pleine sécurité des touristes, où chaque circuit doit être notifié dans le détail par l’agence de voyages aux autorités. Tout le grand Sud est classé zone militaire, soumis à des autorisations spéciales. Il est également interdit d’approcher les frontières sahariennes voisines.

Hors les militaires, seules les tribus nomades, maintenant sédentarisées, sont capables de se diriger dans le désert de sable. Et ce, seulement sur ses propres zones de nomadisme, jamais sur celles des autres tribus. En Tunisie, toutes ces tribus sont des nomades pasteurs avec dromadaires, chèvres et moutons. Aucune tribu guerrière comme il y a dans d’autres pays du grand Sahara.

Le Sahara a ses règles. Tribales, mais également gouvernementales pour la Tunisie. Si vous les respectez en voyageant via une agence de voyages agrée de qualité, vous ne courez aucun risque.

 

4. Les islamistes fanatiques

Les islamistes fanatiques n’ont guère de succès au Sud tunisien ! On voit bien ici et là fleurir quelques rares barbes, mais sans la moindre marque d’intolérance. Absolument rien qui ne viendra troubler vos vacances !

Ici, les traditions priment : tout autre qu’une rigueur religieuse, un code social que chacun respecte et qui a ses raisons.

Par exemple, à Douz, les femmes ne vont pas au souk. Mais les habitants de cette petite ville aux traditions fortes ont voté majoritairement un parti non islamiste.

Les Tunisiens sont d’une très grande tolérance. Chacun respecte le code social de sa ville ou village, mais cela ne concerne pas les étrangers – même si c’est fortement apprécié !

Ne tombons pas dans le piège facile de l’amalgame entre traditions, religion et fanatisme…

 

5. Les conseils aux voyageurs

Le Quai d’Orsay n’a pas dû lire le début de cet article !!! Ou alors, c’est que le gouvernement français a encore du mal à digérer le fait que la Tunisie s’émancipe sans lui… Les autres ambassades sont moins sévères…

Tout au long de l’après révolution tunisienne, j’ai suivi attentivement l’évolution des conseils aux voyageurs de l’ambassade française. Il est évident – quand on est sur place – que ces recommandations ne suivent absolument pas la réalité sécuritaire du terrain, autorisant certaines zones à déconseiller et déconseillant certaines zones à autoriser. Question économique, politique ???

 

Le seul risque réel que vous courez en visitant le Sud tunisien

N’avoir qu’une envie : revenir…

Et vous qui avez voyagé dernièrement dans le Sud tunisien, avez-vous ressenti le moindre risque ? Merci d’apporter votre témoignage…

Vos recherches :

securite djerba 2015; sécurité sud tunisien; SECURITE A DJERBA; sécurité à zarzis pour les français; les points negatives de securite sociale en tunisie;