D’une autre amoureuse de la Tunisie…

Suite à mon dernier article sur Djerba, j’ai reçu un courriel de Dominique, une autre amoureuse de la Tunisie. J’avais eu grand plaisir à discuter avec elle et son mari à Douz, il y a déjà quelques années, suite à une escapade au Sahara…

Avec son accord, je publie son message qui reflète ce que de nombreuses personnes me disent ou m’écrivent. Les amis de la Tunisie restent nombreux et fidèles, malgré les difficultés que traverse actuellement le pays…

Merci Dominique 🙂

 

Sur la côte sauvage… Photos © Dominique F.

Salam Christine,

J’ai vu tes belles images de Djerba, j’en ai des très belles aussi, des menzels, des jardins de Djerba, des plages magnifiques et sauvages et ça m’a fait voyager un peu dans le Sud où je ne me suis pas rendue cette année. Djerba me manque car l’intérieur du pays est très beau et j’aurais vraiment plaisir à revoir des amis sur Houmt Souk. Il faut évidemment éviter comme la peste la zone touristique qui n’a aucun intérêt.

Je voulais venir à Tozeur en mai dernier mais c’est la misère pour trouver un vol. J’aurais dû prendre 3 avions et le tarif est complètement prohibitif. Du coup je me suis retrouvée une semaine à Marrakech que j’ai détesté. Rien à voir avec notre bien-aimée Tunisie,  et les gens pas sympas du tout. Rien n’y fait, c’est la Tunisie que je préfère !

Je suis rentrée il y a 3 semaines de Hammamet. Vacances et thalasso comme chaque année. Tunis comme Hammamet sont très calmes et franchement pas de risques, en tout cas pas plus qu’en France. Je me promène seule en ville et vais voir les amis dans le souk sans aucune appréhension, contrairement à ici où c’est couvre-feu à 19 h à la nuit tombée car les bandes de sales types rodent et il faut raser les murs pour ne pas se faire repérer. Je me sens beaucoup plus en insécurité ici où je suis née, qu’en Tunisie. Évidemment, comme je dis aux Français autour de moi, il faut faire comme en France, éviter les endroits ‘craignos » et ne pas sortir, surtout en tant que fille seule, la nuit, dans des ruelles peu fréquentées ni couverte d’or.

En tout cas, courage, j’espère que malgré ces années difficiles la Tunisie va relever la tête et se sortir du marasme imposé pour beaucoup par les médias. D’ailleurs je suis furieuse car malgré les attentats de l’été et de l’automne en Turquie, personne ne dit de ne pas y aller car c’est dangereux et le jour suivant plus aucun journaliste n’en parle. Pourquoi alors s’acharner sur la Tunisie dès qu’il y a un éternuement avenue Bourguiba ? C’est à croire que les médias sont sponsorisés par les barbus pour faire tomber la Tunisie qui les dérange par sa modernité, sa culture et son européanisation.

J’ai confiance, les Tunisiens dans leur très grande majorité détestent les terroristes et veulent avant tout la paix et le retour des touristes pour le plein emploi. Tous le disent qu’ils ne se laisseront pas dominer par les barbus, ni imposer des diktats intégristes et violents loin du vrai Islam.

Bon j’arrête là, tu l’as compris, je suis à fond pour la Tunisie.
Bons voyages dans le Sahara qui a été pour moi une belle expérience à renouveler.

Bonne soirée,
Dominique

 

A l’intérieur des terres… Photos © Dominique F.

Vos recherches :

jdaria zarzis;

9 Comments

  1. Je pense exactement pareil en ce qui concerne le mal fait par les médias à l’encontre des violences en Tunisie (qui ne sont pas pires qu’ailleurs) idem pour les autres pays comme le maroc ! Rien ne vaut notre TUNISIE <3 <3 <3

  2. Bonjour, Je rentre d’un séjour de 10 jours à Zarzis et j’adhère complètement au propos sur l’influence des médias et cette défiance à l’égard de la Tunisie. Certes il y a beaucoup à faire dans le pays mais la société civile est très active et les Tunisiens attachés à leurs valeurs. Espérons que l’hiver se passe sans trop de difficultés… Inch’Allah

  3. Merci Michèle et Annie pour vos témoignages. Oui, la vraie Tunisie est tellement différente de celle que nous montrent les médias…

  4. C’est avec un grand plaisir que j’ai lu le message de Dominique et les commentaires qui ont suivi, je te remercie Christine ,je me sens gonflée de fierté .
    La tunisie est mon pays,Sousse est ma ville natale,et c’est un honneur pour moi de les partager avec des gens intélligents,sages,amoureux de la nature ,sans complexe et qui comprennent nos problémes et notre malchance d’être placés entre l’Algérie et la Lybie 2 pays riches, Convoités par les grandes puissances.
    Les tunisiens sont simples,accueillants,bons vivants,rien a’ voir avec ces barbus influencés par l’Arabie Saoudite et les pays du golf.Enfin c’est la politique et c’est compliqué.
    J’espére que la situation politique,économique et sociale s’améliore et que nos amis a’ travers le monde nous rendent visite ,soyez les bienvenus chez nous.

    • Merci pour ce message Nadra. Oui, il faut distinguer la politique et la vie de tous les jours, les Tunisiens et une petite minorité qui ne leur ressemble en rien.

  5. Hubert,
    Bonjour, j’aurai pu écrire la même chose que Dominique, sauf sur Djerba que je connais assez peu même si j’ai séjourné chez des amis pêcheurs à Jdaria petit village au sud de Zarzis et les vacances en thalasso. Mon lieu de prédilection est Tozeur, plus précisément Degache dans une famille que je fréquente depuis bientôt 10 ans et parfois plusieurs fois dans l’année. Je confirme la problématique du transport pour se rendre à Tozeur car j’ai connu les vols directs et maintenant le train, le bus ou le louage et les vols internes mais cela à un coût. J’adore le désert, j’ai fait plusieurs méharées, j’aime être chez l’habitant loin des zones touristiques. Pour finir j’ai eu la même réflexion concernant la Turquie. A très bientôt en Tunisie

    • Merci Hubert pour votre témoignage. Nous avons chacun nos lieux de prédilection, bien souvent en fonction de nos rencontres. Au final, ce sont elles qui rendent nos voyages si beaux… Au plaisir de vous croiser un jour ou l’autre.

  6. Bonjour,
    Je viens de passer 15 jours de vacances, toujours dans la région de Tozeur. Aucun souci, nous avons déambulé comme d’habitude dans les rues des villages et des villes, emprunté louages et taxis sans aucune appréhension. Pour ceux que cela rassure les forces sécuritaires sont très présentes, efficaces cela reste à prouver, pour moi c’est lorsque je ne les verrai plus, cela voudra dire que tout est rentré dans l’ordre, idem pour la France. Je ne vois aucune raison pour ne pas aller en Tunisie, les vols nationaux ont fortement baissés un Tunis Tozeur -50% si vous vous y prenez un peu à l’avance. N’hésitez pas ils sont toujours aussi accueillants et chaleureux, ils nous attendent ! A très bientôt en Tunisie

    • Merci pour ce témoignage précieux Hubert 🙂
      Oui, les Tunisiens vous attendent, les bras ouverts…

Laissez un p'tit mot !