Tunisie : Une plongée dans les eaux limpides de la Galite

Imaginez une île volcanique, ou plutôt un archipel d’îles et d’îlots.
Des falaises, une mer aux eaux transparentes, une vie sous-marine riche, des criques intimes.
Une nature sauvage et vierge, foyer protégé d’une faune endémique.
Des grottes gorgée de fossiles, des vestiges antiques, des maisonnées à l’italienne.

» Suivez le guide pour une poudre d’escampette vers ce lieu mystérieux…

 

 

A Douz, les fortes chaleurs sahariennes sont de retour, et je rêve de fraîcheur. Alors, quand j’ai découvert cette île en vidéo sur la page facebook de Tourisme en Tunisie, j’ai aussitôt plongé…
Revigorée, j’ai eu envie d’en savoir plus sur cette île mystérieuse…

La Galite : un archipel au nord de la Tunisie

Direction Wikipedia :

« La Galite est un archipel d’îles rocheuses d’origine volcanique situé au nord de la Tunisie.[…]

Rattaché à ce pays, il est situé à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest du cap Serrat, point le plus proche de la côte tunisienne […]. Il se trouve à une soixantaine de kilomètres au nord-est de la ville de Tabarka […]. »

Une île…

« L’île principale située au centre de l’archipel, La Galite, mesure 5,4 kilomètres de longueur d’est en ouest et jusqu’à 2,9 kilomètres de largeur dans sa partie orientale. Bordée par des falaises de 200 mètres de hauteur, elle ne peut être approchée que par la baie de l’Escueil de Pasque, au sud de l’île. Son point le plus élevé, culminant à 391 mètres, est le Bout de Somme (Grand sommet) qui est surmonté par une tour de surveillance.

On y monte par un sentier rocailleux qui est la meilleure voie de communication de l’île ; ce sentier traverse des jardins en espaliers où, malgré la rareté de la terre végétale, poussent des figuiers, des cactus, des oliviers, de la vigne et assez de céréales pour subvenir aux besoins des quelques familles de pêcheurs. Jadis boisée, l’île n’abrite plus qu’une brousse peu élevée. Le Piton de l’est, une crête en forme de cône située au sud-est de l’île, culmine à 360 mètres. »

… et 5 îlots

« Hormis l’île principale, il existe deux groupes de plusieurs îlots qui tous sont inabordables. Les Galitons de l’ouest, situés à trois kilomètres au sud-ouest de l’île principale, comprennent Le Galiton (158 m) et La Fauchelle (137 m) qui sont les deuxièmes et troisièmes plus grandes îles de l’archipel […]. Les Galitons de l’est, surnommés « Les Chiens » […]. Ce groupe se compose des trois rochers nommés Le Gallo, Le Pollastro et La Gallina. […] »

La Galite : un point d’escale antique, une colonie franco-italienne, une garnison de l’armée tunisienne

L’île a été occupée dès l’Antiquité par les Phéniciens, les Puniques puis les Romains, comme en témoignent encore aujourd’hui des vestiges.

A partir du XVIème siècle, l’île devient un point de base périodique des pêcheurs de corail européens.

Pendant le Protectorat français, une petite colonie de Français et d’Italiens ainsi que quelques bergers tunisiens habitent l’île de façon permanente. Ils vivent de la pêche, notamment de la langouste, d’une culture vivrière et d’un maigre élevage.

Après l’Indépendance de la Tunisie en 1956, l’île a été abandonnée par ses habitants. Une garnison de l’armée s’y est installée pour garantir la propriété tunisienne.

Sans entretien, le site a connu une dégradation écologique continue ainsi qu’une dépradation de son patrimoine.

La Galite : une réserve naturelle…

En 1980, l’archipel a été classé réserve naturelle et réparti en 3 zones :

  • Une zone naturelle protégée groupant les galitons abritant une faune endémique, dont la dernière communauté en Méditerranée de phoques moines.
  • Une zone de protection forte dite « sanctuaire Naturel géré » localisée à l’ouest et Est de la Galite,
  • Une zone de développement durable ou « zone de gestion de ressources naturelles » articulée autour du village, la plaine et environs.

… prochainement repeuplée et ouverte à un tourisme écologique

Dans la zone de développement durable, des actions de restauration y sont actuellement menées : restauration des terres et des constructions à caractère historique et archéologique ; amélioration de l’infrastructure et réhabilitation des habitations du village . Il est prévu de repeupler l’île par une communauté de pêcheurs et d’agriculteurs et de l’ouvrir à l’écotourisme.

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai vraiment envie de découvrir cette île insolite.

Je pars à la pêche aux infos pratiques et on se retrouve dans un prochain article !

Vos recherches :

la galite; la galite tunisie; meteo ile galitte tn;

Laissez un p'tit mot !