Escale à La Chebba

La Chebba est une petite bourgade côtière du Sahel, à mi-chemin entre Sfax et Monastir. Un port de pêche important et une petite ville balnéaire pour de nombreux Sfaxiens qui y ont une résidence secondaire. C’est d’ailleurs ainsi que nous avons eu tout le loisir de découvrir La Chebba, chaleureusement invités par Salma et Hafedh, nos amis de Sfax.

La Chebba, c’est 29 kilomètres de côtes. Située à hauteur du cap Ras Kaboudia, le point le plus oriental du Sahel tunisien, elle s’étend telle une presqu’île, entourée par la mer de trois côtés.

Voici quelques photos pour partager avec vous cette escale. Cliquez dessus pour les agrandir.

 

La Chebba côté ville

 

La Chebba, c’est une petite ville d’environ 25 000 habitants, à à peine 30 km au Sud de Mahdia. Une vie de gros village, rythmée par la pêche. Un gros village qui devient petite ville balnéaire en saison estivale avec l’arrivée des Sfaxiens qui viennent y passer leurs vacances.
Une bourgade tranquille, authentique, un peuple de pêcheurs, libre. Ici, pas de barbus, pas de voiles – hors celles des bateaux. On est loin des turpitudes de la vie politique des grandes villes du nord…

 

La Chebba côté plage

 

Des plages de sable fin, une eau limpide et transparente, quelques cafés les pieds dans l’eau, un ancien phare romain retapé en bout de plage…

… et le délicieux couscous au poisson de Salma, avec vue sur mer !

 

La Chebba côté port

 

La Chebba, c’est un important port de pêche avec 725 unités de pêche, plus de 3 500 personnes qui y travaillent et 40 % de la production totale du gouvernorat.

La ville bénéficie d’une situation maritime exceptionnelle avec une zone de pêche à l’intersection de celle du poisson bleu (au nord vers Mahdia) et celle du poisson blanc (au sud vers Sfax).

 

La Chebba au fil de la côte nord

chebba cotenord chebba cote nord chebba cote nord chebba cote nord

 

 

La Chebba le long du cap Ras Kaboudia

chebba cote sud chebba cote sud chebba cote sud chebba cote sud

 

Vos recherches :

la chebba; chebba; la description de la ville de la chebba; chebba tunisie; combien de ans la chebba ete avec sfex; la chebba tunisie;

15 Comments

  1. Superbe endroit que je ne connaissais pas ! Mais qui fera partie d’une de mes prochaines étapes. On peut y dormir et faire un stop de quelques jours ?
    Charles

    • Merci Charles pour ton commentaire. Oui, un endroit qui mérite un stop… Pas d’hôtel mais mes amis peuvent éventuellement recevoir ou louer.
      Sinon, un petit hôtel très sympa à une trentaine de km, mais ce sera l’objet d’un autre article !
      A bientôt en Tunisie 🙂

  2. Ca a l’air pas mal du tout ! Je ne connais pas non plus l’endroit mais ça en vaut le détour apparemment. Ca a l’air si paisible, je suis déjà allé en Tunisie mais j’ignorais vraiment qu’il y avait un si bel endroit. Ce qui est sûr c’est que pour mon prochain voyage, je ne manquerai pas d’y passer quelques jours.

    • Dès que l’on sort des sentiers battus, on trouve de très nombreux petits villages comme La Chebba, paisibles, vivant au rythme de la nature. La Tunisie mérite que l’on s’y attarde et que l’on y prenne son temps…
      Bonne prochaine balade en Tunisie ?

  3. Très belles photos j’avoue, cela donne envie de faire un circuit hors des sentiers touristiques habituelles. A t-on besoin d’un guide pour faire le tour ou bien un peu de courage suffit pour s’y aventurer? Merci encore.

    • Tant mieux si cela vous donne envie ! Il n’y a besoin ni de guide, ni de courage. Allez-y !
      Bonne prochaine balade alors 🙂

  4. Ah enfin on parle de mon village natal..;)
    Il faut dire que à la chebba nous sommes très jaloux de notre petite ville.,.
    On aime bien la garder cache… D’ailleurs plusieurs projets touristiques ont capoter car les chebbiens sont absolument contre..
    La chebba on l’aime comme elle est… Authentique..
    Bienvenu tout de même à nos gentille amis ;)))

    • Merci pour votre petit mot !
      La Chebba, c’est aussi comme ça que je l’aime et j’ai bien conscience d’avoir été un hôte privilégié… 😉

  5. Le village de mes vacances d’enfance, j’en ai les larmes aux yeux de la revoir !

    • Ravie de raviver ces beaux souvenirs d’enfance… Merci pour ce petit mot !

  6. La chebba c’est aussi des plages sauvages (douira) pas assez mis en avant à mon avis. C’est la cukture des oliviers et de pas mal d’arbres fruitiers… un lieu plein d’histoire pour celui qui gratte un peu…

  7. Je suis natif de Chebba et je peux vous garantir qu’elle vaut le détour !! Ses belles plages notamment  » essir », la corniche,les cafés en bord de mer comme  » le casino « , et son centre ville avec ses restos bons et pas chers. Pour loger, il y a un petit hôtel en ville. Sinon, l’hospitalité des chebbiens fera l’affaire.

  8. Un grand Merci à vous Christine pour ce reportage. Je suis Chebbien et cela me touche énormément ! Vous avez bien décrit la ville et mis en valeur ses atouts. Bienvenue à tous à la Chebba !!

Laissez un p'tit mot !